Sept règles d'or pour investir

Number_1

Investissez dans une perspective à long terme

« Notre période préférée de détention est pour toujours. »
Warren Buffett (investisseur et philanthrope américain)

Un épargnant qui met de l’argent de côté avec une perspective à long terme dans l’optique de pouvoir faire face, le cas échéant, à des moments difficiles, a beaucoup plus de chances d’atteindre ses objectifs que celui qui cherche à « spéculer » sur le marché en quête de gains immédiats.

Plus vous investissez dans la durée, plus le montant initial de votre placement est susceptible de bénéficier de l’effet de la capitalisation. De nombreux investisseurs sont déjà familiers avec la notion de « capitalisation » au travers de leur compte épargne. La capitalisation est le processus au moyen duquel des intérêts viennent s’ajouter à votre placement initial et qui, à leur tour, génèrent d’autres intérêts. Avec le temps, cela peut faire une énorme différence, aussi longtemps que vous réinvestissez vos bénéfices.

Number_2

Prenez en compte les valorisations

Quelle que soit l’approche que vous choisissez pour investir, il est important de ne pas payer plus que nécessaire pour la pérennité des bénéfices d’une société ou ses perspectives de croissance. Selon nous, suivre une stratégie dite « bottom-up » ou ascendante (chaque société est jugée sur la base de ses propres mérites, et non par rapport aux conditions sectorielles ou économiques) à l’aide d’une approche rigoureuse centrée sur les fondamentaux des entreprises afin d’identifier les valeurs les plus appropriées pour votre portefeuille, constitue un excellent moyen pour investir. Tout est alors affaire de patience. Il faut attendre que la meilleure opportunité se présente. Nous sommes convaincus que placer votre argent dans une bonne entreprise à un prix convenable peut souvent se révéler plus judicieux que d’investir dans une entreprise convenable à un bon prix.

Number_3

Concentrez-vous sur le rendement réel

L’inflation, la fiscalité et les frais (tels que les coûts de transaction, d’arbitrage et les frais de gestion annuels) représentent trois des facteurs pouvant avoir un impact négatif sur le taux de rendement réel de votre placement. Il existe certaines options permettant de réduire les frais, notamment les instruments assurant une protection contre l’inflation, comme les obligations indexées sur l’inflation (titres de créances dont la valeur du capital et les intérêts versés sont liés à un indice des prix spécifique, le plus souvent l’Indice des Prix à la Consommation). Une autre alternative est l’immobilier d’entreprise où les loyers sont souvent augmentés au même rythme que l’inflation de manière à tenir compte de la hausse des prix.

Number_4

Répartissez vos risques

Détenir un portefeuille diversifié de placements faiblement corrélés les uns avec les autres peut aider à réduire les risques par comparaison à un investissement dans un seul actif ou sur un même marché, ainsi que d’autres dangers moins perceptibles tels que l’inflation, qui peut avoir pour conséquence d’éroder la valeur des actifs en cas d’accélération. Les actions, les obligations (titres de créance émis en général par une entreprise ou un Etat, à un taux d’intérêt habituellement fixe et pour une durée donnée, à la fin de laquelle la dette est remboursée), l’immobilier et les liquidités réagissent différemment en fonction des conditions de marché. Opter pour plusieurs classes d’actifs peut donc permettre d’éviter de voir la valeur de tous vos placements évoluer à la hausse ou à la baisse au même moment.

La diversification géographique contribue également à répartir les risques. Investir dans des véhicules tels que les OPCVM peut aussi aider à résoudre nombre des difficultés liées à la gestion d’un large portefeuille. Enfin, et surtout, tout investisseur doit se fixer un niveau de risque avec lequel il se sent à l’aise et conforme à ses objectifs d’investissement.

Number_5

Ne suivez pas la foule

« Soyez craintif quand les autres sont avides. Soyez avide quand les autres sont craintifs. »
Warren Buffett

Comme nous avons pu le constater de manière exponentielle en 2008, après la faillite de la banque d’affaires américaine Lehman Brothers, des nouvelles inattendues ou défavorables peuvent avoir des conséquences significatives sur les performances des marchés actions. En effet, de nombreuses entreprises défensives, générant des flux de trésorerie importants et à même de créer de la valeur dans diverses conditions de marché, ont souvent pâti du même sentiment négatif qui a conduit à la baisse les cours des actions de sociétés plus sensibles à la conjoncture économique et de moins bonne qualité.

Number_6

Investissez dans ce que vous comprenez

« L’investissement dans la connaissance est celui qui rapporte le plus d’intérêts. »
Benjamin Franklin (l’un des pères fondateurs des États-Unis d’Amérique, 1706-1790)

Si un portefeuille bien construit peut être à l’origine de performances solides pour un investisseur, l’inverse est également vrai. Il est facile d’accuser des pertes irrémédiables en plaçant de l’argent dans un actif qui ne se comporte pas comme prévu. Il est important pour tout épargnant de prendre le temps de la réflexion afin d’être certain de bien comprendre ce qu’il souhaite détenir.

Number_7

Evitez l’excès de confiance

Le passé ne préjuge en aucun cas de la façon dont un investissement pourrait évoluer dans le futur et les investisseurs se doivent d’essayer d’évaluer les risques potentiels liés à un investissement spécifique avec ses gains éventuels.


La valeur des investissements peut fluctuer et ainsi faire baisser ou augmenter la valeur liquidative des fonds. Vous pouvez donc ne pas récupérer votre placement d'origine. Veuillez noter que les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Sachez que la valeur de votre investissement peut évoluer à la hausse comme à la baisse en raison des fluctuations des taux de change. Les opinions exprimées ici ne constituent pas une recommandation, un conseil ou une prévision sur les marchés. Nous ne pouvons pas vous donner de conseils financiers. Si vous n’êtes pas sûr de ce qui constitue un investissement approprié, veuillez vous adresser à votre conseiller financier.

Pour plus d'informations