Confirmation du profil d'investisseur

Les informations contenues sur ce site sont exclusivement destinées aux investisseurs professionnels.

Les informations fournies sur ce site ne doivent pas être utilisées par des investisseurs particuliers.

Avant de poursuivre votre navigation sur ce site Internet, vous certifiez être un conseiller en gestion de patrimoine et avoir pris connaissance de nos « Conditions d'utilisation » . 

Veuillez confirmer que vous êtes un investisseur professionnel et que vous souhaitez accéder au site puis cliquer sur « Valider ».

Des sources de performance défensives et non corrélées dans un contexte mondial d’aversion au risque

01/04/2020

La pandémie du coronavirus fait vivre aux marchés de véritables montagnes russes, sous l’effet du sentiment des investisseurs oscillant entre, d’une part, les inquiétudes liées à son impact sur l’économie mondiale et, de l’autre, les espoirs de voir les divers efforts de relance parvenir à atténuer ses conséquences négatives.

 Le fonds M&G (Lux) Global Macro Bond Fund est un fonds obligataire international flexible, dont les performances à long terme résultent avant tout de la gestion active de sa duration, de son risque de crédit et de son positionnement de change. Ces trois facteurs clés ont parfois contribué, à des degrés divers, au profil rendement/risque du fonds. Toutefois, dans une perspective historique à long terme, leurs contributions à la performance se sont avérées bien équilibrées.

 Veuillez noter que la valeur et les revenus des actifs du fonds peuvent fluctuer et ainsi faire baisser ou augmenter la valeur de votre investissement. Il n’existe aucune garantie quant à la réalisation de l’objectif du fonds et vous courez le risque de ne pas récupérer le montant que vous avez initialement investi.

 Nous cherchons à concrétiser nos convictions d’investissement au sein du fonds en constituant généralement un portefeuille diversifié et composé d’au moins quatre à six thèmes non corrélés sur l’ensemble des marchés obligataires et des devises. Le fonds est ainsi à même de générer des performances positives au cours des périodes de tensions sur les marchés, à l’image de l’immense aversion au risque qui règne actuellement sur les marchés financiers internationaux. L’épidémie de coronavirus continue de mettre en évidence cette aversion au risque à travers le monde.

 Les investissements en obligations sont influencés par les taux d’intérêt, l’inflation et les notations de crédit. Il est possible que les émetteurs d’obligations ne paient pas d’intérêts ou ne remboursent pas de capital. Tous ces événements peuvent diminuer la valeur des obligations détenues par le fonds. De plus, le fonds peut être exposé à différentes devises. Les fluctuations de change peuvent avoir une incidence défavorable sur la valeur de votre investissement.

 Nous avons conservé le positionnement extrêmement défensif du fonds au début de l’année 2020, et ce, en raison principalement de nos perspectives économiques mondiales prudentes et de notre évaluation des valorisations relatives au sein des différents segments de l’univers obligataires. En janvier et début février, notre principal thème dans le portefeuille a notamment consisté à allonger sensiblement la duration suite à l’augmentation des rendements à la faveur de l’amélioration de l’appétit pour le risque au début de la nouvelle année. Le fonds a enregistré une performance positive depuis le début de l’année (jusqu’à la fin février) grâce à sa duration plus longue, la correction des actifs risqués et le mouvement de fuite vers les valeurs refuges ayant conduit à une forte baisse des rendements. En outre, nous avons largement évité les baisses des marchés du crédit lors de la correction grâce à la forte sous-exposition du fonds aux obligations d’entreprises.

 Parmi les ajustements les plus récents du portefeuille, nous avons commencé à ajouter une certaine exposition au crédit suite à la baisse des marché, tandis que nous avons également augmenté l'exposition au dollar américain dans le cadre du positionnement du fonds par rapport aux devises.

4C4F5D198B75440C85A0DA02F7D2E04D

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

*Indice de référence : indice Bloomberg Barclays Global Aggregate

 L’indice de référence est utilisé à des fins de comparaison de manière à mesurer la performance du fonds. L’indice a été choisi comme indice de référence du fonds car il reflète le mieux le champ d’action de la politique d’investissement du fonds. L’indice de référence est utilisé uniquement pour mesurer la performance du fonds et ne limite en rien la construction du portefeuille du fonds.

 Le fonds est activement géré. Le gérant a toute liberté pour choisir les investissements à acheter, à conserver et à vendre au sein du portefeuille. Les positions du fonds peuvent considérablement différer des constituants de l’indice de référence.

L’indice Bloomberg Barclays Global Aggregate est devenu l’indice de référence du fonds le 26 octobre 2018.

 Source : Morningstar, Inc., au 23.03.20, de VL à VL. sur la base des coupons bruts réinvestis pour la part A Acc en euro du fonds M&G (Lux) Global Macro Bond Fund. Les performances passées précédant le 26 octobre 2018 sont celles du fonds M&G Global Macro Bond Fund (OPCVM distinct de droit anglais (OEIC)) qui a fusionné avec le fonds M&G (Lux) Global Macro Bond Fund le 26 octobre 2018. Les taux d'imposition et les frais sont susceptibles de différer.

 Le fonds peut utiliser des instruments dérivés pour profiter d’une hausse ou d’une baisse attendue de la valeur d’un actif. Si la valeur de l’actif varie de façon inattendue, le fonds subira une perte. L’utilisation d’instruments dérivés par le fonds peut être importante et dépasser la valeur de son actif (effet de levier). Cela a pour effet d’agrandir l’ampleur des pertes et des gains, ce qui entraîne de plus grandes fluctuations dans la valeur du fonds. D’autres facteurs de risque s’appliquant au fonds sont mentionnés dans le Document d’informations clés pour l’investisseur (DICI).

 Le fonds peut investir plus de 35 % de l'actif du portefeuille dans des titres émis par un ou plusieurs des États indiqués dans le prospectus du fonds. Pour ce faire, et de manière à atteindre son objectif, le fonds peut recourir à l'utilisation d'instruments dérivés. Il est actuellement prévu que l'exposition du fonds à de tels titres puisse excéder 35 % dans le cas des emprunts d'État émis par l'Australie, l'Autriche, la Belgique, le Canada, le Danemark, la Finlande, la France, l'Allemagne, l'Italie, le Japon, les Pays-Bas, la Nouvelle-Zélande, Singapour, la Suède, la Suisse, le Royaume-Uni, les États-Unis. Ces derniers sont susceptibles de varier, mais en fonction uniquement de ceux énumérés dans le prospectus.

 Le fonds peut recourir de manière significative aux produits dérivés.

 D’autres facteurs de risque s’appliquant au fonds sont mentionnés dans le Document d’informations clés pour l’investisseur (DICI).

Ce document est destiné à l’usage des professionnels uniquement, sa distribution est interdite à toute autre personne ou entité, qui ne devrait pas s’appuyer sur les informations qu’il contient. Les Statuts, le Prospectus, le Document d’Informations Clés pour l’Investisseur (DICI), les Rapports Annuels et Intérimaires et les Etats Financiers du Fonds peuvent être obtenus gratuitement auprès du Gérant : M&G International Investments S.A. ; ou auprès de sa succursale en France, 8 rue Lamennais, 75008 Paris, immatriculée au RCS de Paris sous le n°499 832 400, ou auprès de l’agent centralisateur français du Fonds : RBC Investors Services Bank France. Ce document financier promotionnel est publié par M&G International Investments S.A. Siège social : 16, boulevard Royal, L 2449, Luxembourg.