Confirmation du profil d'investisseur

Les informations contenues sur ce site sont exclusivement destinées aux investisseurs professionnels.

Les informations fournies sur ce site ne doivent pas être utilisées par des investisseurs particuliers.

Avant de poursuivre votre navigation sur ce site Internet, vous certifiez être un conseiller en gestion de patrimoine et avoir pris connaissance de nos « Conditions d'utilisation » . 

Veuillez confirmer que vous êtes un investisseur professionnel et que vous souhaitez accéder au site puis cliquer sur « Valider ».

Saison de résultats aux USA

02/11/2018

L’enchaînement de mauvais signaux ces derniers jours a pesé sur les marchés. D’abord la saison de publication des résultats bat son plein aux USA et vient semer le trouble dans un contexte déjà anxiogène…

Ce sont par exemple les résultats décevants ou les perspectives revues à la baisse de AMD (semi-conducteurs), AT&T, Texas Instruments, Caterpillar, 3M, Amazon et Alphabet qui ont inquiété. Mais dans l’ensemble les résultats se tiennent plutôt bien : les 230 entreprises du S&P500 qui ont déjà publié affichent en moyenne des chiffres d’affaires et des résultats supérieurs aux attentes, respectivement de +0.77% et +6.11%. Le Forward P/E du S&P500 s’établit désormais à 16.59 tandis que celui de l’Eurostoxx 50 est de 12.92.

Ensuite, la baisse des indices des directeurs d’achat en octobre en zone Euro (de 54.1 à 52.7 pour l’indice PMI composite), en partie du fait d’un affaiblissement des exportations de la zone euro, n’est pas pour rassurer les plus pessimistes. Encore faudra-t-il que cette tendance soit confirmée dans les prochains mois pour que l’on puisse vraiment conclure à un retournement de conjoncture.Enfin le rejet par la commission européenne du projet de budget italien affecte l’état d’esprit des opérateurs. Mais les marchés devraient maintenir la pression sur l’Italie via le taux 10 ans qui est devenu l’obsession du gouvernement transalpin. Dans ces conditions un accord raisonnable entre la commission et le gouvernement italien nous paraît possible.

L’hypothèse de l’entrée dans un marché structurellement baissier nous semble difficile à défendre. Les ajustements de valorisation des actifs risqués constatés ces dernières semaines intègrent un scénario particulièrement sombre où le resserrement monétaire en cours aux USA et un durcissement supplémentaire de la guerre commerciale viendraient remettre sérieusement en cause la croissance mondiale et les perspectives bénéficiaires des entreprises. Ce n’est pas ce que nous dit le FMI, qui certes a révisé la croissance mondiale à la baisse (de 3.9% à 3.7%) mais la voit se maintenir à un niveau élevé. Le scénario du FMI nous semble probable dans un contexte où l’économie américaine bénéficie de la relance pratiquée par l’administration Trump et surtout à un moment où la Chine multiplie les mesures d’assouplissement monétaire pour soutenir le crédit. Sous cet angle l’hypothèse d’un redressement des exportations européennes dans les prochains mois n’est pas à exclure.

La valeur des investissements peut fluctuer et ainsi faire baisser ou augmenter la valeur liquidative des fonds. Vous pouvez donc ne pas récupérer votre placement d'origine.

Les opinions exprimées dans le présent document ne sauraient en aucun cas constituer des recommandations, des conseils ou des prévisions. 

Toutes les données mentionnées sont extraites de Bloomberg en date du 26 octobre
Achevé de rédiger le 26 octobre

Ce document est destiné à l’usage des professionnels uniquement, sa distribution est interdite à toute autre personne ou entité, qui ne devrait pas s’appuyer sur les informations qu’il contient. Ce document financier promotionnel est publié par M&G International Investments S.A. Siège social: 16, Boulevard Royal, L-2449, Luxembourg.