Confirmation du profil d'investisseur

Les informations contenues sur ce site sont exclusivement destinées aux Investisseurs Institutionnels.

Ce site Internet est exclusivement destiné aux « clients professionnels » au sens de la règlementation en vigueur (annexe II(I) de la Directive n°2004/39/CE sur les marchés d’instruments financiers, dite « MIF ») et notamment aux gérants de fonds de fonds, gestionnaires de portefeuille, fonds de retraite (considérés dans leur ensemble comme des Investisseurs Institutionnels). Aucune autre personne ne doit s’appuyer sur les informations contenues sur ce site Internet. Les investisseurs particuliers relevant de la qualification de « clients non professionnels » au sens de la réglementation en vigueur ne peuvent pas accéder à cette section.

Avant de poursuivre votre navigation sur ce site Internet, vous certifiez être un client professionnel et disposer, à ce titre, de l'expérience, des connaissances et de la compétence nécessaires pour prendre vos propres décisions d'investissement et évaluer correctement les risques encourus et vous certifiez également avoir pris connaissance de nos « Conditions d'utilisation ».

Certains fonds mentionnés sur ce site Internet peuvent ne pas être autorisés à la commercialisation en France. Lorsque c’est le cas, cela sera clairement stipulé sur les pages concernées.

Veuillez confirmer que vous êtes un investisseur institutionnel comme défini ci-dessus, et que vous souhaitez accéder au site, puis cliquer sur « Valider ».

Actualités des marchés

Pour en savoir plus sur les actualités des marchés et de nos fonds, et accéder à nos analyses des marchés.

La valeur des investissements peut fluctuer et ainsi faire baisser ou augmenter la valeur liquidative des fonds. Vous pouvez donc ne pas récupérer votre placement d'origine.

Certaines des vues exprimées sur cette page proviennent de tiers et ne reflètent pas nécessairement l’opinion de M&G.

Chercher

Entrer un terme de recherche:

Recherche avancée


Catégories d’actualités

  • Actualité des fonds
  • Perspectives
  • Revue des marchés

Classe d'actifs

  • Equities
  • Fixed income
  • Fonds actions
  • Fonds flexibles
  • Fonds obligataires
  • Multi-asset

2019 NOV

Perspectives

Florent Delorme, macro analyste

18/11/2019

Quand les libéraux se convertissent au keynésianisme

Pour plus d’informations sur les termes financiers utilisés dans cet article, veuillez consulter le glossaire.

L’année 2019 a été marquée par le renoncement de la FED puis de la BCE à normaliser leurs politiques monétaires. Dans un contexte de faible croissance et d’inflation, les banquiers centraux ont abandonné l’idée de sortir des politiques non conventionnelles. Ce n’est pas anodin car ces programmes devaient à l’origine être temporaires. Le soutien de la dépense publique via les programmes de rachat de dette souveraine et la stimulation du crédit à l’économie sont maintenant ancrés dans les pratiques de nos institutions monétaires. Nombreux sont maintenant nos dirigeants et économistes à appeler au desserrement de la contrainte budgétaire en Europe pour financer des programmes d’investissement productifs. C’est le cas par exemple de Christine Lagarde, Emmanuel Macron, Laurence Boone* ou Olivier Blanchard**.

Lire l'article

2019 OCT

Perspectives

Florent Delorme, macro analyste

04/10/2019

La BCE a-t-elle le choix ?

Depuis l’annonce par Mario Draghi de mesures destinées à amplifier l’assouplissement monétaire, les critiques reprennent et nombreux sont ceux qui mettent en avant les effets indésirables des taux négatifs. Toutes ces objections sont fondées et légitimes mais pour autant les banques centrales, et en particulier la BCE, peuvent-elles mener une autre politique ?

Pour plus d’informations sur les termes financiers utilisés dans cet article, veuillez consulter le glossaire.

Depuis l’annonce par Mario Draghi de mesures destinées à amplifier l’assouplissement monétaire, les critiques reprennent et nombreux sont ceux qui mettent en avant les effets indésirables des taux négatifs : mise en difficultés des banques commerciales, pénalisation des épargnants, maintien artificiel en activité d’entreprises peu rentables qualifiées de « zombies », création de bulles immobilières. La capacité de ces politiques à augmenter l’investissement est également questionnée puisque ce sont les carnets de commande qui font l’investissement davantage que la possibilité de se financer à taux bas. Enfin la nécessité de maintenir une cible d’inflation à 2% est remise en cause et beaucoup s’interrogent sur la pertinence d’un tel objectif. Toutes ces objections sont fondées et légitimes mais pour autant les banques centrales, et en particulier la BCE, peuvent-elles mener une autre politique ?

Lire l'article

2019 SEPT

Perspectives

M&G Investments

20/09/2019

Introduction au fonds M&G (Lux) Global Listed Infrastructure Fund

Dans cette courte vidéo, Alex Araujo présente son approche des infrastructure cotées qui comprend notamment des investissements dans les actifs physiques nécessaires au développement d’un monde de plus en plus numérique. Sa stratégie d'investissement est axée sur les sociétés ayant un potentiel de croissance à long terme tout en bénéficiant de la nature défensive de cette classe d’actifs.

Regarder la vidéo

Actualité des fonds

19/09/2019

Point sur le fonds M&G (Lux) Global Listed Infrastructure Fund

Dans cette courte vidéo, Alex Araujo, gérant du fonds, explique comment les qualités défensives des infrastructures cotées ont profité aux investisseurs en 2019 et pourquoi c'est le moment idéal pour investir dans cette classe d'actifs.

Regarder la vidéo

Actualité des fonds

Brice Anger

10/09/2019

Investir dans les infrastructures

Brice Anger, Directeur Général M&G France, vous présente le fonds M&G (Lux) Global Listed Infrastructure Fund, et revient sur les avantages d'investir dans les infrastructures à l'échelle mondiale.

Regarder la vidéo

Perspectives

Florent Delorme, macro-analyste

04/09/2019

Le temps des doutes

Les difficiles négociations commerciales entre les USA et la Chine se prolongent, provoquant un ralentissement du commerce mondial et donc de l’activité des puissances exportatrices, notamment la Chine et l’Allemagne. Ainsi en Allemagne le PIB s’est contracté de 0.1% au deuxième trimestre tandis que le montant des exportations publié en août fléchissait de 8% en un an.

Lire l'article

Pour plus d'informations