Confirmation du profil d'investisseur

Les informations contenues sur ce site sont exclusivement destinées aux Investisseurs Institutionnels.

Ce site Internet est exclusivement destiné aux « clients professionnels » au sens de la règlementation en vigueur (annexe II(I) de la Directive n°2004/39/CE sur les marchés d’instruments financiers, dite « MIF ») et notamment aux gérants de fonds de fonds, gestionnaires de portefeuille, fonds de retraite (considérés dans leur ensemble comme des Investisseurs Institutionnels). Aucune autre personne ne doit s’appuyer sur les informations contenues sur ce site Internet. Les investisseurs particuliers relevant de la qualification de « clients non professionnels » au sens de la réglementation en vigueur ne peuvent pas accéder à cette section.

Avant de poursuivre votre navigation sur ce site Internet, vous certifiez être un client professionnel et disposer, à ce titre, de l'expérience, des connaissances et de la compétence nécessaires pour prendre vos propres décisions d'investissement et évaluer correctement les risques encourus et vous certifiez également avoir pris connaissance de nos « Conditions d'utilisation ».

Certains fonds mentionnés sur ce site Internet peuvent ne pas être autorisés à la commercialisation en France. Lorsque c’est le cas, cela sera clairement stipulé sur les pages concernées.

Veuillez confirmer que vous êtes un investisseur institutionnel comme défini ci-dessus, et que vous souhaitez accéder au site, puis cliquer sur « Valider ».

Actions « value » : quelles sont les opportunités pour les investisseurs sélectifs ?

05/11/2018

L’écart de valorisation important qui existe entre les actions les moins chères et les plus chères sur de nombreux marchés représente une opportunité intéressante pour les investisseurs « value ». 

La valeur des investissements peut fluctuer et ainsi faire baisser ou augmenter la valeur liquidative des fonds. Il est donc possible que vous ne puissiez pas récupérer le montant investi à l’origine.

Une période difficile pour les actions « value »

Les stratégies « value » consistant à investir dans des actions bon marché dans la perspective de voir leurs cours de bourse rebondir ont éprouvé des difficultés au cours de la dernière décennie. Dans un environnement marqué par une forte aversion au risque et des taux d’intérêt au plus bas, les investisseurs ont privilégié des titres de sociétés offrant des bénéfices et une croissance prévisibles.

Plus récemment, les valeurs technologiques à forte croissance - en particulier les sociétés américaines comme Amazon, Apple et Google - ont été très recherchées. Les investisseurs étant attirés par les tendances futures telles que le « cloud computing » et l’intelligence artificielle. En Europe, les investisseurs ont favorisé les actions des groupes de luxe comme par exemple Hermès ou LVMH.

Dans cet environnement, les entreprises dites « value » ont été en grande partie délaissées. Cette situation a sans doute été exacerbée par l’essor des stratégies de gestion passives. Plutôt que de faire des choix d’investissement fondés sur les fondamentaux des entreprises sous-jacentes, ces stratégies ont davantage orienté les investisseurs vers des secteurs du marché bénéficiant d’une certaine dynamique.

L’effet d’élastique

En raison de cette évolution, de nombreux marchés actions ressemblent aujourd’hui à un élastique. Sous l’effet de la hausse continue des actions les plus chères et de la sous-performance des actions « value » au sein du segment le moins cher du marché, il existe désormais un écart de valorisation très important entre les deux. Si l’on prend l’exemple du marché actions américain, au cours des 30 dernières années la différence entre les valorisations des segments les moins et plus chers du marché n’a que rarement été aussi prononcée. En conséquence, les deux extrémités du marché ressemblent aujourd’hui à un élastique extrêmement tendu.

Un écart de valorisation important sur le marché américain

Si l’élastique devait revenir en place brusquement et que les investisseurs recommençaient à privilégier le style « value », les performances pour les investisseurs « value » pourraient se révéler extrêmement intéressantes.

Toutefois, les dernières années ont démontré qu’un changement de préférence n’avait rien d’inéluctable. En effet, il est clairement possible qu’un style d’investissement ne soit pas apprécié pendant une période prolongée. Dans cet environnement, les investisseurs « value » se doivent de faire preuve de patience et d’adopter une approche à contre-courant. Il est également essentiel de suivre un processus rigoureux et méthodique qui permet d’exploiter la prime de valeur, tout en étant à même de résister lorsque le style « value » est délaissé.

Une approche « value » distincte

Les fonds M&G European Strategic Value Fund et M&G North American Value Fund recourent à une approche « value » unique qui vise à faire en sorte que les investisseurs n’aient pas à anticiper les cycles « value » – c’est-à-dire à prévoir quand les actions « value » pourraient bien se comporter.

L’objectif des fonds est de conserver systématiquement un biais « value » en ne sélectionnant que les actions au sein du quartile le moins cher de tous les secteurs de leurs marchés respectifs. Toutefois, le processus combine cette stricte attention apportée aux valorisations avec une analyse fondamentale rigoureuse afin d’éviter les entreprises bon marché qui sont aux prises avec des difficultés importantes et qui empêcheront tout rebond des cours de leurs actions (les « value traps »). Les fonds recherchent des actions sous-évaluées de manière extrêmement approfondie. En effet, les entreprises les moins chères sont souvent concentrées dans certains secteurs et investir dans un éventail restreint de valeurs pourrait se traduire par un excès de risque et de volatilité. C’est pour cette raison que les gérants des fonds cherchent à constituer des portefeuilles diversifiés sur 60 à 100 valeurs de manière à assurer une bonne diversification sectorielle et une meilleure maîtrise de la volatilité.

En dépit des difficultés rencontrées par les investisseurs « value » depuis la crise financière, de nombreuses données concourent à indiquer que la gestion « value » surperforme sur le long terme. En adoptant une approche « value » systématique, les fonds de M&G sont prêts à exploiter la prime de valeur, tout en étant à même de faire aussi bien que le marché durant les périodes où le style « value » est délaissé.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.
Source : Morningstar, Inc. au 30.09.18, « price to price » sur la base des revenus nets réinvestis pour la part A Acc. en EUR.

Les fluctuations des taux de change auront une incidence sur la valeur de votre investissement.
Les fonds investissent principalement dans des actions d’entreprises. Par conséquent, leur valeur liquidative est susceptible de présenter une plus grande volatilité que celles des fonds investissant dans les obligations et/ou les instruments monétaires.

Ce document est destiné à l’usage des professionnels uniquement, sa distribution est interdite à toute autre personne ou entité, qui ne devrait pas s’appuyer sur les informations qu’il contient. Les Statuts, le Prospectus, le Document d’Informations Clés pour l’Investisseur (DICI), les Rapports Annuels et Intérimaires et les Etats Financiers du Fonds peuvent être obtenus gratuitement auprès du Gérant : M&G Securities Limited, Laurence Pountney Hill, London, EC4R 0HH, R.-U. ; ou auprès de sa succursale en France, 6 rue Lamennais, 75008 Paris, immatriculée au RCS de Paris sous le n°499 832 400, ou auprès de l’agent centralisateur français du Fonds : RBC Investors Services Bank France. Ce document financier promotionnel est publié par M&G Securities Limited. Siège social : Laurence Pountney Hill, London EC4R 0HH, autorisé et réglementé par la Financial Conduct Authority au Royaume-Uni.