Protégez-vous des escroqueries financières

15/10/2019

Qu’il s'agisse de simples escroqueries ou de stratagèmes complexes, les tentatives visant à vous priver de votre argent durement gagné n’ont rien de nouveau. Pourtant les opportunités sont plus nombreuses que jamais pour les escrocs.

En 2018, un total de 354 millions de livres sterling a été détourné à la suite d’escroqueries par virement bancaire, principalement de comptes personnels, selon UK Finance, une association professionnelle du secteur. La plupart des pertes individuelles se chiffrent en milliers de livres.

Mais existe-t-il un moyen de protéger votre argent de ces criminels ? La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez réduire considérablement le risque d’être victime d’escroqueries en prenant quelques précautions.

Repérer les signes avant-coureurs

Bien que certaines fraudes soient très sophistiquées, dans la plupart des cas vous n’aurez pas besoin de Sherlock Holmes pour repérer les cas suspects.

Les escroqueries en matière d’investissement peuvent être de toutes sortes, mais on distingue deux types d’approches : les fausses promesses ou l’usurpation de l’identité d’une entreprise en laquelle vous avez confiance. Les tactiques utilisées par les escrocs et les fraudeurs peuvent aller du démarchage téléphonique aux emails qui semblent authentiques.

Un trait commun aux investissements frauduleux, quel que soit leur mode de commercialisation, est la promesse de rendements financiers attrayants, bien supérieurs aux taux du marché. Le risque de pertes est généralement minimisé. Les stratagèmes d’enrichissement rapide impliquent souvent des actions inexistantes, ou des actifs ésotériques comme l’art ou le vin.

Un nombre croissant d’escroqueries, souvent promues sur les réseaux sociaux, impliquent des opérations de change et des cryptomonnaies. Selon la Financial Conduct Authority (FCA), le nombre d’escroqueries impliquant ces deux modes opératoires a plus que triplé en 2018-19, ce qui signifie qu’elles doivent être traitées avec une prudence particulière. De nombreuses escroqueries tenteront d’avoir recours au principe de preuve sociale, en utilisant de fausses critiques en ligne ou des publicités frauduleuses pour paraître crédibles.

Comment vous protéger ?

Voici quatre conseils simples pour vous aider à vous protéger contre les escroqueries financières* :

  • Rejetez les offres inattendues – Si vous recevez un appel ou un courriel concernant une opportunité d’investissement inopinée, il y a de très fortes chances que ce soit une escroquerie. La meilleure chose à faire est de raccrocher le téléphone ou d’ignorer ce genre de correspondance
  • Vérifiez à qui vous avez affaire – La documentation et les sites Internet peuvent sembler faire autorité, mais ne présumez jamais qu’ils sont réels. Vous pouvez aisément vérifier l’identité d’une entreprise sur le registre des services financiers (Financial Services Register). Utilisez les coordonnées du Registre, et non celles qui vous ont été communiquées, pour éviter les « clones » d’entreprises qui vous inspirent confiance
  • Ne soyez pas pressé – Les stratégies courantes utilisées par les fraudeurs impliquent souvent des pressions en vue d’investir avant une fausse échéance ou à des conditions particulières. De telles tactiques de vente devraient toujours vous alerter. Aucune société d’investissement avec laquelle vous voudriez faire affaire ne vous obligera à prendre d’importantes décisions financières dans des délais très courts.
  • Cherchez à obtenir des renseignements ou des conseils impartiaux – Plutôt que de demander conseil à un organisme qui vous a approché de façon inattendue, envisagez de demander des conseils financiers indépendants pour planifier vos décisions d’investissement. Bien que des frais vous soient facturés pour ce service professionnel, il pourrait s’avérer que cet argent a été bien dépensé.

N’oubliez pas non plus qu’une personne pourrait prétendre appartenir à une société de services d’investissement digne de confiance, dont vous êtes peut-être même déjà client. Cette personne pourrait même prétendre représenter M&G.

Vous pouvez éviter d’être la proie de ce genre de ruse en ne donnant jamais de renseignements personnels comme des mots de passe ou des numéros d’identification personnels. Ces derniers peuvent être utilisés pour usurper votre identité et accéder à vos comptes.

Lorsque vous êtes confronté à une opportunité d’investissement, en particulier une opportunité tout à fait inattendue ou qui fait l’objet d’une publicité, posez-vous toujours la question : « Est-ce qu’il pourrait s’agir d’une arnaque ? » Prenez toujours le temps de vérifier à qui vous avez affaire.

Comme le dit le vieil adage, si l’opportunité semble trop belle pour être vraie, c’est probablement le cas.

*Source : UK Financial Conduct Authority, FCA